Les Meilleurs Vins De Bordeaux

Edition du 20/07/2021
 

Château Layauga-Duboscq

Talent

Château LAYAUGA-DUBOSCQ


Le Château Layauga-Duboscq, raconte Henri Duboscq, est un vignoble que j’ai acquis en 2005 en m’associant à un chef étoilé propriétaire du restaurant Layauga. C’est pourquoi j’ai ajouté mon nom, c’est ce qui explique le nom Layauga-Duboscq, ensuite j’ai eu l’opportunité d’acheter 7 hectares supplémentaires, soit 12 hectares au total. Pendant les vendanges, les tris des raisins se font au grain à grain. Les vins du Château Layauga-Duboscq sont vinifiés dans des chais ultra modernes dans de petites cuves en bois de 60 hl. L’élevage se fait dans des barriques neuves ou d’un vin de Haut-Marbuzet. Les terroirs de Queyrac et de Gaillan, où sont plantés les vignes sont typiques du Médoc et donnent souvent des vins un peu rustiques, nous ne sommes pas dans les grands crus de Pauillac ou Saint-Estèphe… Je pratique un élevage dans des barriques en rotation sur elles-mêmes, ce qui permet la remise en suspension des lies, comme le font les bourguignons, cela donne des vins ronds et charmeurs. La particularité de ce vin est qu’il n’a pas la puissance des grandes appellations, c’est un vin qui a beaucoup d’élégance, de finesse, suavité, rondeur. L’influence du vinificateur compte évidemment, et l’on retrouve bien le style Henri Duboscq qui plait beaucoup. Ce sont des vins gourmands et fruités qui charment tous les palais. Dans ces terroirs de Médoc où il n’y a pas de graves drainantes, les années de canicule apportent de la prestance, de l’envergure au vin. Les 2015 et 2016 en sont la parfaite illustration.” La qualité des millésimes Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2018 : avec des arômes très présents d’épices, de cerise confite, de mûre, de réglisse et de violette, bien structuré et gras en bouche, ample, de très bonne évolution, Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2017 : il a une robe d’un rouge rubis intense, de bouche veloutée, avec de la matière et du fruit, aux tanins fins et soyeux.  Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2016 : rondeur, puissance, très bonne structure, souple, parfumé, tout en bouche avec des arômes de fruits cuits et d’épices en finale, chaleureux, très parfumé au nez (griotte, fumé), tout en distinction, tanins savoureux. Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2015 : belle robe rubis foncé, un vin représentatif de ce grand millésime, très parfumé au nez (griotte, fumé), tout en distinction, aux nuances de cassis et de sous-bois au palais, tanins soyeux mais denses, belle garde. Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2014 : robe grenat intense, aux senteurs de prune et de mûre, de bouche très équilibrée, idéal sur un pâté chaud de canard sauvage en croûte ou un rôti de bœuf. Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2013 : une réussite, robe pourpre soutenu, un vin parfumé (prune, fraise des bois), séveux, généreux et persistant. À ouvrir sur des magrets de canard.

   

Château Layauga-Duboscq

Henri, Bruno et Hugues Duboscq
1, rue Saint-Vincent
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 54

Email : infos@haut-marbuzet.net




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château CLOS des PRINCE


Un vignoble de 4 ha, sur sables siliceux et profonds et de crasses de fer en sous-sol, avec une moyenne d’âge des vignes de 48 ans (80% Merlot et 20% Cabernet franc). Le suivi du vignoble est permanent afin de préserver au maximum les sols et de respecter les vignes. La taille, élément fondamental de la qualité, est précise et limite ainsi les rendements, gage d'excellence. Au chai, on applique le même souci de perfection et de modernité maîtrisée. Vendanges manuelles en cagettes, tris sévères, tapis roulants et tables vibrantes pour une vinification parcellaire, dont une partie est réalisée en "vinification intégrale", une pratique qui confère au vin un soyeux et une élégance délicats. “Les vendanges 2020 ont bénéficié d'un ensoleillement maximal, selon Gilles Prince, et de ce fait les raisins étaient parfaits pour notre procédé de vinification où nous utilisons les baies entières. Le millésime 2020 développe des arômes de fruits noirs (cassis), c’est un vin d'une généreuse puissance, saturé de soleil, “un vin de méditation et de sensualité”, seul hic, une quantité moindre. Notre 2020 sera en conversion Bio dès Juin 2021. Notre fils Nicolas est le responsable technique, il a, en effet, une maitrise totale de la vigne et grâce à ses capacités, il vient ajouter le “plus” qui situe nos vins parmi les plus grands. Sont commercialisés cette année : Bordeaux du Clos des Prince 2019, un vin sans soufre, notre Saint-Émilion Grand Cru 2015, 2016, 2017, 2018, et la Cuvée Offrande du Château Clos des Prince 2015.” Vous allez apprécier ce beau Saint-Émilion GC 2016, avec des notes d’épices, de cerise confite, de mûre et de violette, bien structuré et gras en bouche, il est ample, de très bonne évolution. Dans la lignée, le 2015, de robe rubis profond, ample et franc en bouche, aux tanins soyeux, un vin qui délivre des arômes puissants de fruits rouges mûrs, charnu, avec des nuances épicées au palais. Excellente cuvée Offrande du Château Clos des Prince 2012, mêlant structure et charnu, avec des arômes de fruits rouges mûrs, d’une belle longueur, idéale avec un filet de veau en croûte ou un bœuf à l'aigre-doux.

Marie-Christine et Gilles Prince
68, rue Emmanuel Roy (Lieu-dit Ferrandat Sud 33330 St-Laurent-des-Combes)
33420 Branne
Téléphone :05 57 84 64 14 et 06 76 81 04 11
Email : chateau-closdesprince@orange.fr
Site personnel : www.chateau-closdesprince.fr

Château Les GRAVES


Toujours au sommet de son appellation également. Propriété familiale depuis 4 générations, où le fils, Julien, qui travaillait avec son père depuis huit ans, est désormais gérant.  “De 5 ha en 1910, l'exploitation s'étend aujourd'hui sur 20 ha. Chaque génération a contribué à cet agrandissement et a su amener son savoir faire et son expérience pour développer le vignoble. Tout en respectant la tradition, nous travaillons dans un souci de modernité, car ceci est nécessaire à l'évolution qualitative de nos vins. Ainsi nous faisons de notre domaine un espace dynamique et moderne tout en conservant les techniques traditionnelles de vinification qui donnent au vin toute sa saveur et sa qualité. C'est avant tout la passion du vin et de la vigne qui nous unit et qui donne à notre domaine cet esprit de famille qui lui est propre. Le vignoble est exposé sur coteaux sud-ouest, avec des sols en majorité argilo-graveleux. Beaucoup de soins sont apportés à la préparation des vignes (effeuillage et éclaircissage, vendanges manuelles pour les raisins blancs et les rouges des meilleurs coteaux...).” Nous avons beaucoup apprécié ce Blaye Côtes de Bordeaux rouge cuvée Réserve 2018, tout en couleur et en matière, au nez concentré, riche, tout en nuances aromatiques, ferme et soyeux, avec une bouche savoureuse. Le Blaye Côtes de Bordeaux blanc cuvée Réserve 2020, élevé en fûts de chêne, au nez où se développent des arômes d’agrumes et de petites fleurs, est de bouche florale, idéal sur du saumon fumé. On poursuit avec le Blaye Côtes de Bordeaux rouge cuvée Tradition 2018, savoureux, de belle robe soutenue, ample en bouche grâce à des tanins soyeux, avec des nuances de cerise noire et d’humus, et ce joli Blaye Côtes de Bordeaux blanc cuvée Tradition 2020, de robe dorée, d’une jolie finale aromatique, riche au nez, avec des notes de rose et d’aubépine.

Jean-Pierre et Julien Pauvif
Scea Pauvif - 15, rue Favereau
33920 Saint-Vivien-de-Blaye
Téléphone :05 57 42 47 37
Email : info@cht-les-graves.com
Site personnel : www.chateaulesgraves.com

Château La GRACE FONRAZADE


Le Château connaît une deuxième vie depuis 2013, lors de son rachat par François-Thomas Bon, et les nouveaux chais ultra-modernes répondent au niveau d’exigence qualitative et technique. Les parcelles sont plantées sur 3 profils distincts : les sols marquées par la grave fine, les parcelles sur argilo-calcaire et enfin les sols sablo-argileux très riches en minerai de fer. Agriculture Biologique, dans le respect des sols et de la nature (les Saint-Émilion dès le millésime 2013, les Bordeaux depuis le 2016). Pour François-Thomas Bon, “2020 est un millésime assez remarquable en terme de qualité, une récolte raisonnablement abondante car nous sommes en Bio. Les Saint-Émilions sont à la fois équilibrés et très puissants. Les Castillons présentent une belle finesse, c’est un millésime équilibré, des vins avec beaucoup de personnalité selon nos parcelles qui sont très complémentaires. Sur nos terroirs argilo-sablonneux typiques de Saint-Émilion, on produit des vins élégants. Les Merlots étaient très beaux, riches, denses. A la vente : 2018 puis 2019 en Novembre, et nos Blancs 2018 et 2019.” Toujours un coup de cœur pour ce Saint-Émilion Grand Cru Château La Grâce Fonrazade 2018, de belle robe rubis intense, c’est un vin classique, dense, bien corsé, riche et subtil, au nez où l’on retrouve la groseille et les sous-bois, de bouche ample et chaleureuse. Le 2017 est un vin de couleur grenat intense, complexe au nez comme en bouche, distingué, aux connotations de cerise confite et d’humus, qui possède des tanins amples et denses. Le Saint-Émilion GC Persevero du Château La Grâce Fonrazade 2017, 100% Merlot noir, est corsé, aux tanins amples et mûrs, qui allie une belle structure tannique à une grande expression aromatique avec ce goût légèrement fumé, de bouche veloutée. Joli Bordeaux Grand Vin blanc Château La Grâce Fonrazade 2019, tout en finesse, aux arômes floraux où l’on retrouve l’acacia, il est très séduisant, avec des nuances de pomme fraîche en bouche. Le Côtes de Castillon Château de Gardegan 2018, est un vin structuré, ample, avec des tanins riches et qui se fondent bien, des arômes de fruits bien mûrs (cassis, prune...), à ouvrir sur des magrets aux sarments ou des brochettes d'agneau grillées, notamment.

François-Thomas et Bénédicte Bon - Earl Persevero
4, route de Jaquemeau
33330 Saint-Emilion
Téléphone :06 70 02 81 67
Email : persevero@lagracefonrazade.com
Site personnel : www.lagracefonrazade.com

CHATEAU MACQUIN


Le Château Macquin s'étend sur une superficie de 30 hectares plantés à 80 % de Merlots, 10% de Cabernets-sauvignon et 10 % de Cabernets-francs. Ses sols sont argilo-calcaires et son terroir remarquable par son exposition et sa composition lui permettent de produire des vins souvent plus estimés que beaucoup de grands crus de Saint-Emilion. Le vignoble compte 5500 pieds de vignes à l'hectare dont l'âge moyen varie de 15 à 60 ans. Il est enherbé au milieu du rang pour diminuer la production et augmenter la qualité des sols en développant l'humus naturel. Le cuvier qui date de 1885 a été entièrement réaménagé dans les années 80. Tout en conservant les cuves en chêne, doublées d'inox, Denis Corre-Macquin a fait construire une cuverie moitié acier inoxydable, moitié béton. Les températures de fermentation sont contrôlées par un système de thermorégulation automatisée et la vinification surveillée par deux oenologues réputés. Denis Corre-Macquin accorde un intérêt tout particulier à la culture de la vigne; un intérêt écologique et constant qui est le premier et indispensable maillon, à ses yeux, pour l'élaboration d'un grand cru. Aujourd'hui,on oublie trop souvent que l'excellence d'un vin commence avec une vigne saine et épanouie. Afin d'améliorer encore la qualité de notre production, les vendanges s'effectuent à la machine depuis 1980. Car en choisissant précisément la date de début des vendanges de chaque parcelle et en adaptant le ramassage à la pluviométrie, le raisin arrive au cuvier le plus rapidement possible, dans un état parfait de maturité. Il est ensuite trié sur deux tables de tri avant d'être mis en cuve. Après une longue macération, le vin est écoulé et mis en cuve puis en barriques. Le chai abrite 246 barriques de chêne remplacées par tiers tous les ans. Le vin repose de douze à dix huit mois en barriques avant d'être mis en bouteilles où il attendra au moins dix ans pour être dégusté à son apogée.

Denis Corre-Macquin

33570 Montagne
Téléphone :05 57 74 64 66
Télécopie :05 57 74 55 47
Email : chateaumacquin@wanadoo.fr
Site : chateaumacquin
Site personnel : www.chateau-macquin.com


> Nos dégustations de la semaine

Château CAILLIVET


Château BELLEVUE


BORIE MANOUX


Leur Château Trotte Vieille est au sommet, naturellement. On fait remonter l'origine de son nom à une vieille dame qui habitait cette maison il y a plusieurs centaines d'années. La légende veut qu'à proximité du Château, au croisement de ses routes se trouvait un arrêt de diligence, et chaque fois qu'un attelage s'arrêtait, la vieille dame descendait en trottinant pour aller aux nouvelles d'où le nom Trotte Vieille. Le Second Vin fût créé en 2002, sous le nom de La Vieille Dame de Trotte Vieille. Un vieux parchemin en Gascon datant du XVe siècle atteste déjà de l'utilisation de ce nom. Fait exceptionnel, il existe encore une pièce de vigne datant d'avant le phylloxera.
Superbe Saint-Émilion 1er GCC 2017, 50% Merlot, 45% Cabernet franc, 5% Cabernet-Sauvignon, d?un beau rouge profond, dense, riche en arômes comme en charpente, aux tanins fins, qui associe structure et distinction.
Formidable 2016, généreux, avec ces nuances de fruits compotés, c?est un vin aux tanins soyeux et riches, charnu, qui associe puissance et distinction. Le 2015, mêle finesse et richesse aromatique, une bouche suave et veloutée, très parfumée (fruits rouges surmûris, cannelle), un vin riche en couleur comme en charpente, d?une belle finale où l?on retrouve des nuances de prune macérée et de cuir. Le 2014 dégage un nez persistant où dominent des notes de griotte, de musc et d?épices (cannelle, poivre), aux tanins très équilibrés un grand vin de fort belle expression, de bouche puissante. 
Le 2013 développe un nez subtil où dominent le cuir et la griotte, d?une très jolie concentration en bouche, aux tanins soyeux, légèrement épicé comme il se doit en finale. 
Superbe 2012, volumineux, un vin riche et structuré, au nez épicé dominé par des senteurs de framboise, de poivre, de musc, alliant une charpente réelle à une belle rondeur en bouche. Très beau 2011, avec une belle matière, un vin qui allie charpente et finesse, avec des senteurs de cuir et d?épices, aux tanins soyeux, où dominent les fruits mûrs et les sous-bois au palais, de bouche flatteuse et riche à la fois, savoureux avec des gésiers de volailles ou un sauté d'oie aux champignons de Paris. Exceptionnel 2010, riche en couleur, au nez complexe de fruits rouges à noyau et de fumé, aux tanins présents auxquels il faut donner le temps de se fondre. Dans la lignée, ce très beau 2009, avec des tanins mûrs et fermes à la fois, qui se révèle complexe au nez comme en bouche, dominé par les fruits macérés et l?humus, ample et flatteur, de belle garde.

Famille Castéja
88 quai de Bacalan
33000 Bordeaux
Tél. : 05 56 00 00 70
Email : domaines@borie-manoux.fr
www.borie-manoux.com
 



> Les précédentes éditions

Edition du 13/07/2021
Edition du 06/07/2021
Edition du 29/06/2021
Edition du 22/06/2021
Edition du 15/06/2021
Edition du 08/06/2021
Edition du 01/06/2021
Edition du 25/05/2021
Edition du 18/05/2021
Edition du 11/05/2021
Edition du 04/05/2021
Edition du 27/04/2021
Edition du 20/04/2021
Edition du 13/04/2021
Edition du 06/04/2021
Edition du 30/03/2021
Edition du 23/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020

 



Château CROQUE MICHOTTE


Château La HAIE


Château de PASQUETTE


Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE


Vignobles GASSIES-GAUTEY


Château LUCHEY-HALDE


Château Les GRAVES de LOIRAC


Château ST ESTEPHE


Château PIGANEAU


Château LESTAGE-DARQUIER


Domaine de CHEVALIER


Château CERTAN de MAY de CERTAN


Château BELLEVUE-FAVEREAU


BORIE MANOUX


Château BOIS CARRÉ


Château HENNEBELLE


Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE


Château La CROIX MEUNIER


Château BERTHENON


Château CANTENAC


Château La GALIANE


Château BOUSCAUT


Château FONROQUE


Château FAUGAS


Château DAVID


Château PLANTIER ROSE


Château La MARZELLE


Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François


Vignobles Jean GALAND et ses Enfants


Château HAUT-CALENS


Château CLOS des PRINCE


Domaine CHALET de GERMIGNAN


Château MAUVINON


Château HAUT-MACÔ


Château BELLEGRAVE



CHATEAU TOULOUZE


CHATEAU MACQUIN


CHAMPAGNE CHARPENTIER


CHATEAU DES PEYREGRANDES


CHATEAU REDORTIER


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


CHARLES SCHLERET


HENRY NATTER


DOMAINE ALAIN VIGNOT


DOMAINE DE L'AMAUVE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales